Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 23:09

L/OBLIQUE, centre de valorisation du patrimoine de la cité internationale universitaire de Paris vous invite à « Un parc hors du commun » une visite guidée qui est proposée tous les derniers dimanches du mois entre 14h30 et 16h30 dans le parc de la cité internationale. (VOIR : http://www.ciup.fr/sites/default/files/cp-visite-parc-26-mai2013_VF.PDF)

 

Noémis Giard vous propose d’arpenter les 34 hectares du parc de la cité internationale à la découverte de sa composition paysagère héritée des années 1930, sur les dessins de Jean Claude Nicolas Forestier puis de Léon Azéma ; de son aménagement à l’emplacement de la zone de servitude militaire des fortifications de Thiers détruites au début du XXème siècle ; de la variété de ses essences d’arbres et d’arbustes originaires de différents continents ; de sa gestion écologique favorable à la biodiversité et enfin de son projet de développement à l’horizon 2017.

 

Ce dimanche, L/OBLIQUE nous invite à la recontre des oiseaux-résidents

http://www.macite-u.com/visite-un-parc-ecologique-du-dimanche-25-aout-2013/

 

nichoirs_1024-715x251.jpg

 

 

RDV à 14h30 dans le hall d’exposition de L/OBLIQUE au rez-de-chaussée de la fondation Avicenne à la cité internationale universitaire de Paris (17 boulevard Jourdan 75014 Paris).

Repost 0
Published by association Racines - dans Visites
commenter cet article
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 20:44

ATELIER PAYSAGE EN ROUMANIE

JARDIN DE LA VILLA GOLESCU

1--Atelier-villa-Golescu-2013-copie-1.gif

Suite aux ateliers du jardin de la villa Golescu, l’été prochain la fondation envisage de créer un nouveau temps d’échanges et de formation sur le thème du paysage. L’objectif principal est de déterminer les conditions de la création d’un observatoire du paysage à Campulung Muscel dans les Carpates : démarche et plan de réalisation.

Le paysage est une ressource commune, porteuse de qualité et de diver- sité identifiée à l’échelle Européenne. L’approche paysage est dynamique, elle permet de projeter urbanisation, l’aménagement et le cadre de vie et de travail. L’atelier sera encadré par les paysagistes Nicolas Triboï et Clé- ment Briandet, ainsi que Mr Nica, l’actuel jardinier de la villa.

Depuis le jardin de la villa Golescu au grand paysage, le programme de cette formation-atelier allie des présentations théoriques, débats et ac- tivités pratiques sur des sujets choisis, liés à l’évolution des paysages, ainsi que des sorties et des rencontres d’acteurs locaux qui façonnent ces paysages des environs de la Villa Golescu. Les résultats de ces réflexions feront l’objet d’une restitution.

Conditions pratiques :

- Les trajets jusqu’à la Villa Golescu à Campulung Muscel sont à la charge de chacun. - Les nuitées sont prévues en mode camping dans le jardin – emplacements libres. - Une salle de bain et une cuisine sont mis à la disposition de l’équipe. - Le petit déjeuner et le repas du soir seront organisés par la Fondation. Le repas

du midi est à la charge des participants. - Une participation de 120 euros est demandée pour 7 jours

Inscription avant le 15 juin 2013 _ www.propatrimonio.org

Repost 0
Published by association Racines - dans Visites
commenter cet article
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 19:53

COURANCES 2013

Vous avez peut-être ressenti les choses un peu comme nous, à savoir que l’hiver ne nous a pas fait de cadeau cette année. Froid, neige, verglas, grisaille, grises mines… Mais nous avons enfin franchi l’équinoxe de printemps et sommes maintenant en droit d’espérer des températures plus clémentes et un astre diurne un peu plus présent.

Une chose est sûre : le Château, son parc et ses jardins vous ouvriront leurs portes le samedi 30 mars à 14h et vous accueilleront tous les week-ends et jours fériés jusqu’au dimanche 27 octobre. Une longue et belle saison en perspective !


noname-copie-1.jpeg

Une visite du Château revisitée...

Voyages dans le temps, histoires de famille, toiles de maîtres, affaires de singes, robes à crinoline, billards de maréchal, planques d’armes secrètes, têtes couronnées… Cette année, nos guides vous feront découvrir Courances sous un éclairage renouvelé et avec des mots qui vous parleront. Une présentation bien rythmée et soigneusement remaniée vous entraînera dans l’univers très unique de ce Château et des jardins qui l’entourent.

 

A noter dans votre agenda

Les 31 mai, 1er juin et 2 juin… Courances vous invite à venir participer à l’une ou l’autre de ses trois « Journées des Jardins en Essonne »,  de 14h à 18h. La genèse de ces endroits magiques n’aura plus de mystères pour vous !  Et cerise sur le gâteau, le dimanche 2 juin, vous pourrez venir avec votre pique-nique pour assister à un défilé de voitures anciennes devant le Château à 12h30. Port de la ceinture de sécurité non obligatoire ! 

Les 8 et 9 juin… Dans le cadre des « Secrets de Jardins en Essonne », Courances organise des visites guidées de son parc sur le thème des créateurs de jardins. Il y aura une visite toutes les heures de 11h30 à 16h30, et le salon de thé de la Foulerie, ouvert à cette occasion, proposera un menu unique pour le déjeuner.

Le 13 juillet… Courances vous propose « Jardin, mon Double » un spectacle théâtral itinérant dans les sous-bois par la Compagnie Stasimon.

« Dans ce monde où tout se bouscule, où l’on ne prend plus le temps de regarder et d’écouter, Hugo, Voltaire, Apollinaire, mais aussi Monet, Rousseau, Columelle et tant d’autres nous offrent  le plaisir de patauger dans la boue, la cocasserie d’une abeille courtisant une rose, la soif d’amour de l’ortie, le bonheur du silence… »

 noname-1.jpeg 


Tendre enfance

Carrioles, chevaux-balais, jeu de croquet… Juste après la billetterie, une petite serre abrite des jeux et des jouets que les visiteurs peuvent louer pour leur jeune progéniture. Il leur suffit de déposer 2€ dans le tronc placé à l’entrée de la serre pour profiter, le temps de leur visite, de l’un ou l’autre de ces objets ludiques.

Lorsque le temps le permet, des tours de falabellas – de très petits chevaux, sont proposés sur l’une des grandes pelouses du Château. Les enfants adorent !

Petits et grands apprécieront également les balançoires mises à leur disposition dans les jardins. Ils y trouveront même une escarpolette inspirée du célèbre tableau de Fragonard.

 

Lions-nous d'amitié

En devenant membre des « Amis du Château de Courances », vous vous assurez un accès illimité au parc et aux nombreuses pièces d’eau du domaine durant toute la Saison 2013 ! De plus, grâce à votre abonnement, vous serez informés à l’avance de tous les événements spéciaux : dîners exceptionnels, ateliers, stages, conférences, pique-niques… Vous trouverez tous les renseignements ici : www.courances.net/abonnement

Une fois par mois durant la saison, des dîners exceptionnels sont proposés aux abonnés du Château de Courances ainsi qu’à leurs amis. Ces dîners sont organisés un samedi par mois à la Foulerie – bucolique salon de thé situé juste en face du Jardin japonais, – et préparés chaque fois par un chef différent sur le thème de son choix. Tous les palais apprécieront !


noname-2.jpeg


Raconter des salades...bio !

Sous l’initiative de Valentine de Ganay et son projet des « Jardins de Courances » il sera bientôt possible d’acheter des légumes et des fruits labellisés « bio » ! D’une superficie de près de 3 hectares, l’ancien potager muré du château, en cours de culture, proposera ses produits frais aux particuliers des environs, magasins bio de la région et grands restaurateurs parisiens. Des « paniers bio » seront disponibles au Potager et par abonnement à partir de juin 2013. Rendez-vous sur le site www.lesjardinsdecourances.net très prochainement. Valentine vous invite aussi à retrouver son blog pour y partager sa passion pour les jardins et le Potager !

Au plaisir de vous voir ou vous revoir bientôt sur les terres du domaine de Courances !

Repost 0
Published by association Racines - dans Visites
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 18:07

OUVERTURE-CRDI-1.jpg

 

 

 

 

MISSION DU CDRI

 

La première mission du CRDI est d’assurer les fonctions internes de valorisation des!ressources!documentaires!au!service!du!musée!et!de!ses!partenaires, ainsi que de tous les réseaux d’intérêt universitaires et associatif autour de Port Royal.

 

Les missions du CRDI se déploient selon 3 axe d’ouverture vers le public e partenaire extérieurs :

1. Centre de ressources documentaires dédié à la mémoire de Port Royal et de son territoire (archives, ouvrages anciens et modernes, multimédias...)

2. Centre d’interprétation du patrimoine dédié aux patrimoines matériels et immatériels de Port Royal et de son territoire.

3. Lieu de rencontres, d’échanges et de découvertes dédié aux grands thèmes de Port Royal (Art, Histoire, Religion, Littérature, Nature, Pédagogie), à l’ouverture des savoirs en sciences humaines, à la mémoire collective et aux consciences citoyennes telle que défini par l’ICOMOS et l’UNESCO.

 

FONDS DOCUMENTAIRES &COLLECTIONS

 

Plus de 13 200 unités documentaires

- Plus de 6 000 ouvrages imprimés anciens

- Plus de 5 000 ouvrages de bibliographie moderne

- 1 200 pièces d'archives anciennes (du 17e au 19e siècle)

- 1 000 dossiers documentaires

 

RESSOURCES JARDINS &PAYSAGES

 

Une section thématique "jardins/paysages" d'environ 500 volumes, sur les thèmes suivants :

- Traditions et paysages culturels du christianisme (approche géographique et anthropo-historique)

- Tradition et histoire des jardins monastiques (3è s. - 18è siècles)

- Jardins et paysages culturels du 17ème siècle

- Histoire de l'Art du Paysage (16è - 18è siècles)

- Histoire de l'arboriculture fruitière et de l'agronomie (16è - 18è siècles)

- Approches pluridisciplinaires du "Lieu" (approches patrimoniales, anthropologiques / paysages littéraires, poétiques...)

+ Titres de contextualisation sur la pensée contemporaine des jardins et paysages (Réseaux référents / Unesco / Créations paysagistes...) 

En cas de visite, ne pas hésiter à mentionner le rattachement au Master, pour un accueil particulier.

 

LES LOCAUX

Un espace en accès libre de 115 m2 dédié aux médiations du livre et du patrimoine, situé au rez-de-chaussée de l’aile du château du XIXe siècle :

- Hall d'accueil

- Salon de lecture

- Salon Vert

 

CONDITIONS  D’ACCES

Horaires d’ouverture publique du Salon de lecture :

Du mercredi au samedi :10h 12h / 14h - 18h

Renseignements au 01.39.30.72.73 

 

Accès libre au CRDI avec un billet d’entrée au parc (1 €) ou gratuité d’accès avec une carte de lecteur au CRDI.

    

Plus d'informations :  PLAQUETTE OUVERTURE CRDI Port-Royal (1) PLAQUETTE OUVERTURE CRDI Port-Royal (1)

Repost 0
Published by association Racines - dans Visites
commenter cet article
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 15:34

000-copie-1.jpg

 

Au parc de Sceaux comme au théâtre, tout est mise en scène. Certains éléments du XVIIe siècle ont disparu et aujourd'hui seul un regard exercé peut déceler les bijoux d’ingéniosité déployés par les créateurs de ce jardin « à la française ». Depuis fin septembre et jusqu'au mois de novembre, conférences et visites invitent les promeneurs du XXIsiècle à passer de l'autre côté du miroir.

Ce samedi 27 octobre, la thématique de la conférence et de la visite guidée dans les jardins est :

LES CASCADES DES PARCS A LA FRANCAISE

RDV au Petit château - Tarif : 3 euros - Tarif réduit : 1,50 euros (tarifs donnant accès au musée)

Pour plus d'informations : 01 41 87 29 71 (01 41 87 29 85 le week-end) ou pmidf@cg92.fr

 

 

 


Repost 0
Published by association Racines - dans Visites
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 09:14

JARDINS ET SANTÉ organise une visite guidée du Centre Horticole de Rungis, ses serres et ses pépinières. Chaque année, ce sont plus de 3 millions de plantes à fleurs qui servent à la décoration des jardins de la ville de Paris.

RDV le jeudi 29 mars 2012 de 14H30 à 16H30 à l'entrée du centre, 27 avenue de Fresnes à Rungis. Accès RER B, Croix de Berny puis bus 396,
arrêt voie des Laitières. Tarif : 8 euros


Inscription-réservation :
visites.jardins@jardins-sante.org
ou 06 51 40 96 34

Tél.: 06 51 40 96 34 & 
visites.jardins@jardins-sante.org

Repost 0
Published by association Racines - dans Visites
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 10:39

Nice Azur TV a diffusé un reportage sur Les jardins de la Serre de la Madonne à Menton 

A Menton, la ville des Jardins d' exception, Serre de la Madone, rachetée en 1999 par le Conservatoire du Littoral avec le concours de la ville de Menton, du Conseil Général des Alpes Maritimes et de la Fondation Electricité de France, devient aujourd'hui avec son Palazzo et ses jardins en cours de restauration, un centre international des amateurs de plantes rares acclimatées. Le jardin de Serre de la Madone, classé au titre des Monuments Historiques fait actuellement l'objet d'une étude préalable en vue de sa restauration, étude commandée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles. Les premières recherches entreprises dans le cadre de l'étude permettent dès à présent de préciser ou de compléter les connaissances sur la création du jardin par Johnston et ses modifications ultérieures, peu nombreuses. Ces recherches se heurtent à l'absence d'archives écrites ou iconographiques de Johnston, dont les biens furent plus ou moins dispersés après sa mort....

http://www.dailymotion.com/video/xebdlx_les-jardins-de-la-serre-de-la-madon_lifestyle?start=0#from=embediframe 

Repost 0
Published by association Racines - dans Visites
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 15:09

J’AI DESCENDU DANS MON JARDIN

Parcs et jardins des Yvelines au XIXe siècle,

à l’Orangerie de Madame Elisabeth à Versailles,

du 13 mai au 21 septembre 2011.


L’exposition J’ai descendu dans mon jardin - Parcs et jardins des Yvelines au XIXe siècle, propose de livrer au public des clefs de lecture des créations paysagères les plus représentatives des Yvelines, en découvrant les grandes figures qui les ont conçues, les tendances stylistiques qui les ont inspirées et la variété des interprétations auxquelles elles ont donné lieu, tout en constituant une invitation à la promenade. Pour autant, l’attention du visiteur doit être attirée sur le caractère synthétique d’une présentation contrainte par les limites spatiales et temporelles d’une telle évocation : réduire les sources d’inspiration des “architectes de jardins“, “ingénieurs des jardins“ et autres paysagistes à une succession de courants stylistiques nettement scandés constituerait un raccourci abusif. De même, les dénominations “jardin à l’anglaise“ et “jardin à la française“, inventées à la fin du XIXe siècle pour distinguer une création façonnée par le goût de la nature à la rigueur d’un ordonnancement géométrique, ne sauraient suffire à décrire le foisonnement des formes qui coexistent alors. 

JaiDescendu-1

JaiDescendu-2JaiDescendu-3JaiDescendu-4JaiDescendu-5JaiDescendu-6JaiDescendu-7JaiDescendu-8JaiDescendu-9JaiDescendu-10JaiDescendu-11JaiDescendu-12JaiDescendu-13JaiDescendu-14JaiDescendu-15JaiDescendu-16JaiDescendu-17JaiDescendu-18JaiDescendu-19JaiDescendu-20JaiDescendu-21JaiDescendu-22JaiDescendu-23JaiDescendu-24JaiDescendu-25JaiDescendu-26

 

Réalisée par les Archives des Yvelines en partenariat avec l’Ecole nationale supérieure du paysage de Versailles, l’exposition J’ai descendu dans mon jardin présente l’évolution du paysage et de l’art des jardins depuis la fin du XVIIIe siècle jusqu’à la première guerre mondiale, en la resituant dans le contexte économique, social et scientifique de l’époque. Organisée à l’occasion du centenaire de la mort d’Edouard André, célèbre paysagiste et botaniste, elle fait partie des célébrations nationales du ministère de la Culture et de la Communication. De nombreux documents et objets provenant de collections publiques et privées, au premier rang des quelles les fonds des Archives des Yvelines, ont pu être rassemblés pour illustrer ce parcours didactique et esthétique. Cette invitation au voyage dans les parcs les plus prestigieux comme dans les jardins les plus modestes est placée sous le signe de l’unité de lieu, de temps et d’action :

 

- un espace privilégié où la nature a gardé l’essentiel de ses droits, ponctué par les méandres majestueux de la Seine et foisonnant de ses massifs forestiers, que la proximité du pouvoir central a émaillé de domaines remarquables comme Rosny, Pontchartrain, Thoiry, Breteuil ou Dampierre,

- une période encore méconnue, ce XIXe siècle propice à l’innovation et à la vulgarisation, conjuguant concentration urbaine et besoin d’évasion, audaces stylistiques affranchies des carcans classiques et retour à la règle,

- un double avènement dans l’art des jardins : la progressive constitution de la profession de paysagiste, soutenue par des enseignements de haut niveau, et les avancées de la recherche horticole intégrant l’acclimatation d’espèces exotiques.


 Pour + d’infos : http://www.yvelines.fr/archives/actu/2011/ParcsJardins19e/index.html

 

 

Repost 0
Published by association Racines - dans Visites
commenter cet article