Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 11:54

PROGRAMME

ARCHEOLuneville.jpg 


Lundi 26 novembre  Salle des Conseils

Acteurs du paysage

9h00 L'archéologie, les jardins et le code du patrimoine.

Bertrand Triboulot, archéologue, ingénieur d'études du ministère de la culture à la Direction des affaires culturelles d'Ile-de-France - Service régional de l'archéologie.

11h00 La Conservation Régionale des Monuments Historiques d'Île-de-France et les jardins

Claire Vignes-Dumas, Chargée d'études documentaires à la DRAC d’Île-de-France, correspondante jardins

14h00 Le rôle des CAUE

Gaetane de la Forge, paysagiste, CAUE Vendée

15h45 Les parcs et jardins du Centre des monuments nationaux

Anne Marchand, Paysagiste, chargée de mission patrimoine végétal au sein de la direction de la maitrise d'ouvrage, Centre des monuments nationaux. 

 

Mardi 27 novembre Salle des Conseils

Acteurs du paysage

 9h00 Les jardins au ministère de la culture.

Marie-Hélène Bénetière, historienne de l’art des jardins, chargée de mission parcs et jardins au ministère de la culture et de la communication

11h00 Le Pôle paysage et sites de la Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie, Île-de-France.

M. Roland Peltekian, Chef du Pôle Paysage et Sites, Inspecteur des sites de Paris, DRIEE-IF

14h00 Gérer, entretenir et conserver un jardin privé : le rôle du propriétaire, le rôle des associations de propriétaires.

Paul-Etienne Lehec, Co-Président de l’association des parcs et jardins de Picardie. 

15h30 Le Conservatoire du Littoral : le paysage comme patrimoine

Marine Musson, responsable de la valorisation du patrimoine au Conservatoire du Littoral

 

Mercredi 28 novembre Salle des Conseils

Archéologie des jardins et des paysages 

Au-delà d’une simple lecture spatio-temporelle des paysages dans lesquels ont évolué les sociétés du passé, l’archéologie s’est attachée à mettre en lumière les processus complexes de la co-évolution sociétés-milieux. Ces dernières années, les progrès des techniques d’analyse couplés au développement de l’archéologie préventive ont permis aux disciplines environnementales de faire des progrès spectaculaires dans de nombreux domaines, par exemple la connaissance de l’évolution du climat depuis la préhistoire.

Parallèlement, à plus petite échelle, l’archéologie des jardins, qui s’applique à révéler et à interpréter les traces invisibles des interventions paysagères qui en ont jalonné l’histoire, a ouvert la voie à une nouvelle compréhension des structures profondes du site et de son intégration dans l’environnement.

On se reportera au dossier « L’archéologie des jardins », coordonné par Frédérique Boura, publié dans Les Nouvelles de l’archéologie, n° 83/84, 1eret 2eme trimestres 2001 et aussi au manuel de Chris Currie, Garden Archaelogy. A Handbook, York, Council for British Archaelogy, 2005.

9h-10h30 Principes et méthodes de l'archéologie des jardins, quelques exemples d'application

Cécile Travers, archéologue spécialisée en jardins historiques, ancienne étudiante de la formation.

10h30-11h30 Le pavillon frais de Versailles

Annick Heitzmann

11h45-13h15 Principes et méthodes de l'archéologie des jardins, quelques exemples d'application

Cécile Travers, archéologue spécialisée en jardins historiques, ancienne étudiante de la formation.

14h30- 17h30 Archéologie, analyse de l’espace et informatique : une méthode nouvelle d’analyse spatiale du sol. Apport des méthodes géophysiques ARP, AMP et GPR à partir d’exemples de prospection. Application aux parcs et jardins

Michel Dabas, ingénieur, directeur de Geocarta.

 

Jeudi 29 novembre Salle des Conseils

Archéologie des jardins et des paysages  

9h00-10h30 Du grand paysage aux petits jardins, méthodes de l'archéologie préventive

Jean-Marie Blaising, archéologue, ingénieur chargé de recherche à l’INRAP de Lorraine, ancien étudiant de la formation.

10h45 – 12h45 Les apports de l'archéologie environnementale à la connaissance de l'histoire des parcs et jardins

Marie-Christine Marinval, professeur agrégée d’archéologie environnementale, enseignant chercheur à l’Université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne (UMR 7041 ArScab).

14h-16h L'analyse des formes des paysages. Panorama des recompositions scientifiques opérées par l'archéogéographie dans le domaine de la morphologie des paysages

Magali Watteaux, post-doctorante en archéogéographie, UMR 7041 ArScAn

16h00-18h00 Le minéral dans le végétal : l’apport de l’archéologie du bâti pour les jardins historiques.

1 : La technique au service des jardins – le cas du nymphée du château du Grand-Pressigny (Indre-et-Loire).

2 : L’archéologie des élévations – principes et méthodologies à travers des études de cas : château de Chambord (Loir-et-Cher) et des maisons médiévales dans le Berry (Cher et Indre).

Simon Bryant, archéologue, ingénieur de recherche (INRAP, Orléans) et doctorant, Université Paris 1. ArscAn-Equipe Archéologies environnementales,

 

Vendredi 30 novembre Salle des Conseils

9h-10h30 Le Jardin Antique Méditerranéen (Balaruc-les-Bains, Hérault).


Laurent Fabre, directeur du Jardin Antique Méditerranéen, Thau Agglo, UMR5059-Centre de Bio-Archéologie et d’Ecologie, LabEx CeMEB Montpellier, INRAP Méditerranée.

10h45-12h45 Les avancées de l’archéologie du jardin romain : après Pompei

Éric Morvillez, maître de conférences en histoire ancienne, Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse, Centre Lenain de Tillemont - UMR 8167 Orient et Méditerranée.

14h-17h Introduction à l’histoire de la botanique

Valéry Malécot, maître de conférences de l'enseignement supérieur agricole à l'Institut national d'Horticulture, à l'École nationale Supérieure d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage et à l'École nationale des Ingénieurs de l'Horticulture et du Paysage.

Partager cet article

Repost 0
Published by association Racines - dans Au Master JHPP
commenter cet article

commentaires